SELECTIONNER UN MODE DE PAIEMENT

Veuillez sélectionner un mode de paiement

Besoin d’aide ? Contactez-nous au 05 49 80 72 55
Identifiez-vous
× Nous n'avons pas pu vous identifier
× Un nouveau mot de passe vient de vous être envoyé par email

Mot de passe oublié ?


Vous n'avez pas encore de compte ? Créer un compte LORICA

Mot de passe oublié

Retour au formulaire de connexion

L’automne est une saison de transition pour les organismes. Doux et ensoleillé ou venteux et humide, court ou jouant les prolongations, l’automne reste fidèle à lui-même. L’énergie de la nature est descendante ; le corps et le mental doivent s’adapter aux rythmes biologiques inhérents à cette période afin de conserver leur équilibre.

Le début de l’automne impose une activité plus intense notamment sur le plan professionnel ou scolaire. Les réserves d’énergie accumulées pendant l’été sont disponibles, mais s’il faut les déployer, il ne s’agit pas pour autant de les disperser. Il est essentiel de bien s’ancrer, de bien se recentrer, de bien se ressourcer. Voici venu le temps de l’introspection, sans laisser de place à la mélancolie ambiante qui, peut facilement gagner votre esprit et votre cœur au gré de l’humeur du ciel !

Êtes-vous prêt pour ce nouveau départ ? Prêt à adopter le bon rythme sans ouvrir la porte au stress ?

 

Le stress, allié ou ennemi ?

Le stress accompagne la plupart d’entre nous, et offre un double visage :

  • utile et nécessaire, il mobilise les ressources de votre organisme face à des situations exigeant des réactions rapides. Les sécrétions d’adrénaline ou de cortisol sont alors les bienvenues !
  • persistant et chronique, il est beaucoup plus redoutable sur le long terme. Les effets délétères du stress permanent sur la santé physique et mentale sont bien connus. L’organisme, en alerte constante, finit par s’épuiser sous le flux constant d’une grande quantité d’hormones de stress. Le corps ne parvient plus à les compenser naturellement. Les excitants, tel que le café, épuisent encore un peu plus les glandes surrénales qui finissent par s’affaiblir. L’unité globale de l’organisme, qui concerne l’ensemble physique, énergétique et psycho-émotionnel, en est affectée.

Le stress prolongé oxyde et altère les tissus et fait le lit des affections. Des professeurs de médecine renommés viennent de mettre en évidence l’implication du stress et des émotions mal gérées dans la genèse du cancer.

Il est également important de défaire les nœuds de l’anxiété quand elle se présente dans nos vies. Elle prend facilement place dans la psyché comme une citadelle inaccessible, un modèle orientant toute la vie émotionnelle. Stress et anxiété forment un duo destructeur !

Il est alors urgent de recourir aux différentes techniques de relaxation afin de libérer ses émotions, de lâcher-prise, de respirer, de méditer…

Voici une technique très simple à réaliser chaque jour : procéder à des respirations longues, lentes, profondes et plutôt ventrales. Elles permettront de bien vider les poumons qui seront mis à l’épreuve lors de la deuxième partie de l’automne.

Dans tous les cas, il est important de ne pas laisser l’anxiété gagner du terrain et mettre en danger votre équilibre nerveux. Pour cela, la nature a créé un merveilleux neurotransmetteur qui apaise et soulage le système nerveux central : le GABA.


Le GABA notre premier anti stress naturel !

Le GABA joue un rôle essentiel pour moduler les réactions nerveuses lorsqu’elles sont excessives. Mais son déficit est également reconnu dans différents troubles du système nerveux central à tous les âges de la vie, de l’enfance à la vieillesse.

  • Des études cliniques révèlent son importance pour compenser de multiples déséquilibres nerveux :
  • Une étude américaine de 2011 conduite auprès d’enfants de 8 à 12 ans a démontré qu’un déficit de GABA était un des facteurs du déficit d’attention, des troubles du développement et de l’hyperactivité.1
  • Une autre étude américaine publiée en 2016 a mis en évidence l’importance d’une concentration suffisante de GABA pour éviter le risque de dépression post-partum. Cette affection concerne au moins une femme sur huit et aurait des conséquences sur le développement de l’enfant.2
  • Une étude menée par des chercheurs chinois et américains parue en 2016 a montré que les femmes après la ménopause étaient d’autant plus atteintes de dépression que leurs taux cérébraux de GABA étaient insuffisants.3
  • Une autre étude publiée en 2016, associant des chercheurs américains et canadiens, a démontré que la décroissance de la concentration cérébrale en GABA contribuait au déclin cognitif des personnes âgées. Inversement, les sujets vieillissants bénéficiant des concentrations les plus élevées de GABA étaient justement ceux qui pouvaient disposer de fonctions cognitives supérieures.4

Quel que soit l’âge, il est avéré que les déficits en GABA augmentent les dysfonctionnements du système nerveux : manque de sommeil, contractions, spasmes, agitation, et même anxiété, déprime, idées noires.

Il est également démontré que vous pouvez renforcer l’activité du GABA par la méditation. La priorité est de ne pas ajouter du stress au stress. Outre les techniques de méditation, il existe des solutions nutritionnelles naturelles vous permettant d’augmenter la concentration de GABA et la sécrétion de sérotonine, l’hormone du bien-être et d’autres neurotransmetteurs. Donnez à vos cellules nerveuses les meilleures informations afin que leur fonctionnement retrouve son équilibre !

Achetez les compléments alimentaires Lorica


Les piliers de l’équilibre nerveux et émotionnel

Si vous voulez être calme et détendu, malgré les tensions quotidiennes et les sources d’anxiété, adoptez GABASource® !
Il vous apportera non seulement une source de GABA disponible, mais il vous aidera aussi à le synthétiser par la présence de glutamine. La glycine qu’il contient agira sur l’équilibre cérébral parallèlement à l’action du GABA. En plus il vous apportera le magnésium nécessaire.

Si vous éprouvez le besoin profond de mettre un peu de ciel bleu dans votre humeur quand les jours sont gris, en tenant à distance les émotions intérieures et anciennes, Cap’tain Sérénité est à votre service. 

Si vous souhaitez résister au stress quotidien, scolaire, professionnel ou familial, et retrouver des nerfs solides, alors faites face avec Germag®.


Êtes-vous prêt à prendre soin de vous en ce début d’automne ? Le laboratoire Lorica est à votre écoute pour vos conseils nutritionnels !

 

Bibliographie
1 Edden, Richard AE, et al. "Reduced GABA concentration in attention-deficit/hyperactivity disorder." Archives of general psychiatry 69.7 (2012): 750-753.
2 Deligiannidis, Kristina M., et al. "Peripartum neuroactive steroid and γ-aminobutyric acid profiles in women at-risk for postpartum depression." Psychoneuroendocrinology 70 (2016): 98-107.
3 Wang, Zhensong, et al. "GABA+ levels in postmenopausal women with mild-to-moderate depression: A preliminary study." Medicine 95.39 (2016).
4 Frontal Gamma-Aminobutyric Acid Concentrations Are Associated With Cognitive Performance in Older Adults. Eric C. Porges, Adam J. Woods, Richard A.E. Edden, Nicolaas A.J. Puts. Biological Psychiatry. (2017), vol.2, issur1, 38-44

Ces articles pourraient vous intéresser

Découvrez des conseils adaptés à votre besoin en 3 clics

Je suis :



J'ai :

Je souhaite :