SELECTIONNER UN MODE DE PAIEMENT

Veuillez sélectionner un mode de paiement

Contactez-nous au 05 49 80 72 55
Votre compte
× Nous n'avons pas pu vous identifier
× Un nouveau mot de passe vient de vous être envoyé par email

Mot de passe oublié ?


Vous n'avez pas encore de compte ? Créer un compte LORICA

Mot de passe oublié

Retour au formulaire de connexion

  Vieillir sans douleur

Le vieillissement correspond à l'ensemble des modifications fonctionnelles diminuant progressivement l'aptitude d'un organisme à assurer ses fonctions dans le temps. Le corps voit donc ses capacités physiologiques de régénération et de mouvement diminuer progressivement. Le vieillissement est souvent synonyme de douleurs dans l’esprit collectif. Dans la vie quotidienne, la douleur accompagne souvent la perte de mobilité.

genou
Cependant, le vieillissement n’est pas marié avec la douleur. Nous verrons dans cet emailing les facteurs clefs permettant d’entretenir son capital mouvement et de diminuer les éléments favorisant les douleurs chroniques.

Selon l’étude Stop Arthrose (AFLAR), l’arthrose touche 10 millions de français avec un impact important sur le moral et les gestes, la vie socioéconomique et la vie quotidienne. Parmi les personnes interrogées, 35% des patients déclarent souffrir d’arthrose avant l’âge de 40 ans. Cela représenterait 5 millions d’arrêts de travail sur une période de dix ans, soit la première cause d’invalidité des plus de 40 ans. Douleur et vieillissement ne sont donc pas réservés à nos séniors octogénaires. 
Les douleurs peuvent être la résultante de problématiques mécaniques. Il est alors essentiel de consulter un kinésithérapeute, un ostéopathe, un fasciathérapeute, un chiropracteur ou encore un masseur qui aideront le corps à retrouver un alignement intérieur et postural. 

Les douleurs sont souvent d’origine inflammatoire.

L’inflammation est caractérisée par la douleur, la rougeur, la chaleur et l'œdème. Dans une inflammation chronique, de bas grade ou systémique, l’organisme est le siège d’une rupture d’homéostasie dont l’origine peut être multiple : mauvaise digestion, élimination réduite des déchets, problématique hépatique, déséquilibre acido-basique, difficulté à gérer ses peurs et son stress.
A nous de trouver un point d’appui (une cause) pour accompagner la transformation. Pour soulager et diminuer l’inflammation, les plantes et les extraits de curcuma longa, boswellia serrata, ananas et gingembre ont montré leur efficacité depuis de longues années. Dans le cadre des douleurs articulaires, l’harpagophytum procumbens est une plante de première intention.

Le cartilage est un tissu non vascularisé, c’est pourquoi sa régénération est dite médicalement impossible ou très lente. Cependant, il reste essentiel d’apporter les nutriments nécessaires pour son entretien (vitamines, minéraux). Médicalement, on observe que la densité osseuse normale varie avec l’âge. Le pic est maximal vers 20-30 ans.
Il est suivi d'une baisse progressive. Entre 20 ans et 80 ans, un homme perd ainsi environ 25% de son capital osseux alors qu’une femme en perd 40%. Cette baisse peut être liée à une baisse du métabolisme, une baisse d’apport ou d’assimilation des nutriments ou encore une baisse de la stimulation mécanique (baisse d’activité sportive). Pour accompagner l’entretien du tissu osseux, il est donc primordial d’assurer un environnement micro-nutritionnel optimal accompagné d’une activité physique adaptée. Concernant le volet nutritionnel, citons la chondroïtine sulfate, la glucosamine, le collagène hydrolysé, et les vitamines permettant leurs assimilations et leurs utilisations.

 ventre_2

Au cours de ma pratique, j’ai constaté que les troubles ostéoarticulaires sont régulièrement associés à des troubles digestifs. Ces derniers peuvent être perçus comme normaux par la personne qui vit en leur compagnie depuis plusieurs mois voire des dizaines d’années.
En cas de dysbiose, de ballonnements, de troubles du transit non pathologique, il est possible de conseiller un assainissement de la flore intestinale grâce à des plantes ayant des propriétés antibactériennes ou des huiles essentielles.
Il sera ensuite logique de proposer des probiotiques avec différentes souches bactériennes afin de combler les espaces créés par les huiles essentielles. Ainsi un meilleur écosystème sera créé.

On pourra aussi penser en micronutrition de fond aux oméga-3 qui sont souvent en quantité insuffisante dans l’alimentation. Le delta-6-désaturase intervient dans la chaîne de réaction chimique permettant la transformation des oméga-3 en EPA et DHA. Or, plus de 20% des européens ont une mutation génétique induisant un déficit enzymatique et donc un manque en EPA et DHA quotidiennement. Il peut donc être intéressant d’apporter directement des huiles de poissons riches en DHA et EPA.

En parallèle de l’aspect micro-nutritionnel, il est de notre ressort de proposer un programme à visée « ostéo-musculaire ».

gym

Des étirements simples, limités à 4 exercices par jour le matin et/ou le soir, sont un minimum pour que la personne ressente des effets bénéfiques en quelques semaines. Ce travail d’étirement est un préliminaire à l’exercice physique. Les muscles ont tendance à se fibroser et perdre en élasticité au fil des années. Si une personne se remet à faire de l’exercice physique sans s’étirer alors elle augmentera les déséquilibres musculaires, ce qui créera un jour une douleur ou une blessure.

En vous souhaitant d'accompagner au mieux celles et ceux qui souhaitent être soulagés de leurs douleurs liées à l'âge.

Justine NOIZET
Naturopathe OMNES – Expert en ingénierie des Biotechnologies

 

Bibliographie :

Semwal RB, Semwal DK, Combrinck S, Viljoen A.M. Gingerols and shogaols: Important nutraceutical principles from ginger. Phytochemistry. 2015 Sep;117:554-568. DOI: 10.1016/j.phytochem.2015.07.012. Epub 2015 Jul 27. PMID: 26228533.

Menghini L, Recinella L, Leone S, Chiavaroli A, Cicala C, Brunetti L, Vladimir-Knežević S, Orlando G, Ferrante C. Devil's claw (Harpagophytum procumbens) and chronic inflammatory diseases: A concise overview on preclinical and clinical data. Phytother Res. 2019 Sep;33(9):2152-2162. DOI: 10.1002/ptr.6395. Epub 2019 Jul 4. PMID: 31273865.

Ces articles pourraient vous intéresser

Découvrez des conseils adaptés à votre besoin en 3 clics

Je suis :



J'ai :

Je souhaite :