SELECTIONNER UN MODE DE PAIEMENT

Veuillez sélectionner un mode de paiement

Besoin d’aide ? Contactez-nous au 05 49 80 72 55
Identifiez-vous
× Nous n'avons pas pu vous identifier
× Un nouveau mot de passe vient de vous être envoyé par email

Mot de passe oublié ?


Vous n'avez pas encore de compte ? Créer un compte LORICA

Mot de passe oublié

Retour au formulaire de connexion

Taurine : soutien du système cardio-vasculaire

La taurine : un dérivé d’acide aminé intervenant dans certaines fonctions vitales de l’organisme telles que la digestion et le système cardiaque

Quels sont les différents rôles de la taurine ?

La taurine joue un rôle crucial à divers niveaux de l’organisme ce qui justifie sa supplémentation systématique dans les laits infantiles et son importance en période de croissance.

Tout d’abord, la taurine est indispensable au développement et à la maturation du système nerveux, il s’agit du deuxième acide aminé le plus abondant dans le système nerveux central. Elle fait également partie des neurotransmetteurs inhibiteurs du cerveau au même titre que le GABA ou la glycine. La taurine influence aussi indirectement l’équilibre nerveux en favorisant l’entrée du magnésium dans les cellules, un minéral indispensable pour gérer le stress et l’anxiété au quotidien. Son utilisation dans Germag ® et Cap-Sommeil ® favorise la relaxation afin de retrouver un calme intérieur et limiter les effets néfastes du stress.
Son action ne s’arrête pas là puisque la taurine agit également au niveau hépatique en participant à la conjugaison des acides biliaires responsables de la solubilisation et de l’élimination du cholestérol, elle facilite ainsi la digestion des graisses.
Au niveau musculaire, la taurine aide à la récupération après un effort et limite la fatigue physique en rééquilibrant l’homéostasie des cellules et grâce à son action antioxydante.
En effet, des études ont démontré l’activité antioxydante et anti-inflammatoire de la taurine qui participe ainsi à la lutte contre de nombreuses pathologies impliquant la surproduction de radicaux libres : l’athérosclérose, de nombreux troubles du système nerveux, le diabète, etc. La taurine apparaît comme un cytoprotecteur majeur qui atténue la mort cellulaire et préserve la fonction mitochondriale. Dans ce cadre, de récentes recherches démontrent son impact plus large, par exemple sur le diabète et dans le traitement de la rétinopathie diabétique et du glaucome en agissant sur la résistance insulinique des cellules pancréatiques.
Enfin, des recherches des dernières années ont mis en évidence l’action cardioprotective de la taurine, permettant de limiter le développement de troubles cardiovasculaires et l’insuffisance cardiaque chronique.

Découvrez les produits Lorica contenant de la Taurine

Devenue très populaire en tant que composante des boissons énergisantes associées au ginseng, la taurine est un dérivé d’acide aminé soufré naturellement présent dans l’organisme. Elle a été découverte en 1827 par des chercheurs allemands à partir de la bile de taureau, d’où son appellation. Apportée par des aliments protéiques d’origine plutôt marine tels que le poisson, les moules, les huîtres, les algues, elle est aussi synthétisée en faible quantité dans l’organisme à partir des acides aminés méthionine et cystéine et en présence de vitamine B6. La taurine est abondante dans l’organisme, particulièrement dans le cerveau, la rétine, les muscles et le cœur, où elle exerce de nombreuses actions physiologiques mais ne participe pas à la synthèse protéique.

L’alimentation influence beaucoup la santé cardiovasculaire. De nombreuses recherches ont démontré qu’une alimentation riche en fruits et légumes, en céréales complètes et en huiles végétales de bonne qualité sources d’omégas 3, 6 et 9 a un effet protecteur sur la fonction cardiaque. Nous pouvons notamment citer le régime crétois, le régime méditerranéen ou le régime d’Okinawa comme référence.
La taurine aurait un effet protecteur sur les troubles cardiovasculaires par plusieurs mécanismes complexes : la modulation de certaines hormones comme la noradrénaline et l’angiotensine II responsables de l’augmentation de la résistance vasculaire, la normalisation du transport du calcium, minéral indispensable à la contraction, dans le cœur, amélioration du profil lipidique, de la pression sanguine et du stress oxydant, régulation de l’inflammation. Lors d’une étude réalisée chez des Japonais ayant consommés un régime riche en lipides, la supplémentation en taurine a limité l’augmentation du taux de cholestérol total et le taux de LDL cholestérol contrairement au contrôle placebo (1). Une autre étude a montré que la taurine diminuait le taux plasmatique de triglycérides.

(1) Mizushima S, Nara Y, Sawamura M, Yamori Y. Effects of oral taurine supplementation on lipids and sympathetic nerve tone. Adv Exp Med Biol 1996;403:615–22.